31 octobre 2009

homélie du 30ème dimanche du temps ordinaire année B (avec remise des Evangiles)

ainsi, quelques uns d’entre nous, parmi les plus jeunes, ce soir vont recevoir le livre des Evangiles.

Recevoir ce livre de la nouvelle alliance, du nouveau testament, ce n’est pas rien !

C’est même important

Ce livre de l’évangile, de la nouvelle alliance est précieux.

Il contient une parole, la parole de quelqu’un d’important :

Il contient la Parole de Dieu, la parole de jésus christ., la parole de l’esprit saint qui passent par les mots des premiers amis de Jésus Christ, des apôtres, des évangélistes.

Cette Parole de Jésus Christ nous est donnée comme un cadeau, comme une bonne nouvelle.

Elle nous est donnée et elle demande d’être partagée, diffusée au plus grand nombre possible.

Elle nous permet de mieux vivre, de mieux nous sentir, de mieux de nous réunir, avec Dieu bien sur mais aussi avec tous ceux qui croient, tous ceux qui agissent pour la justice et la paix.

Oui, la parole de Jésus nous fait mieux être,

Elle guérit

Elle nous rassemble,

Elle nous guide.

La parole de Jésus nous appelle au bonheur,

La parole de Jésus nous appelle à l’équilibre des choses, à la justice.

Jésus s’adresse à nous comme à des amis. Il veut engager une conversation avec nous, il veut se lier d’amitié avec nous.Il veut le meilleur pour nous.

Il s’adresse dans les Evangiles à ses premiers apôtres,

Mais en même temps, il s’adresse à tous les croyants, de tous les siècles, de tous les continents.

Jésus veut le meilleur pour tous…

Et il le montre encore aujourd’hui dans la page d’Evangile.

Il guérit, il fait mieux être, il rend la vue, il remet debout un non-voyant.

Grâce à la parole de Jésus, l’aveugle voit son handicap partir. Il retrouve une place au sein de la société. Il n’est plus sur le bord de la route, assis, seul.

Mais il est sur la route, debout, marchant avec d’autres, à la suite de Jésus en particulier.

Jésus redonne l’espérance,  apporte la lumière à ceux qui sont dans les ténèbres, à ceux qui sont désorientés.

Il est présent à notre vie, il connaît les souffrances et les soucis des hommes.

Jésus ne guérit pas seul… il prend appui sur d’autres personnes. Dans la scene d’evangile de ce dimanche, c’est la foule qui adresse aussi une parole de résurrection :

Confiance ! lève-toi ! il t’appelle !

Jésus donne la vie, redonne la vie, par lui-même

Mais aussi il redonne la vie, l’espérance par l’intermédiaire d’autres personnes.

Aujourd’hui, si l’on considère toutes les personnes engagées dans des associations,des services sociaux, des mouvements …c’est Jésus qui agit, c’est sa Bonne Nouvelle, son Evangile qui se met en pratique.

A nous donc d’etre aussi les porteurs de cette bonne nouvelle pour notre monde d’aujourd’hui et de demain.

A nous de redonner de l’espérance, de redonner la vie à ceux qui vont mal dans leur corps ou dans leur cœur.

Que nos actes et nos mots ressemblent à ceux de la foule et de Jésus.

Jésus, comme il l’a fait pour Bartimée, veut nous sortir de la misère, de la souffrance, de l’exclusion.

A nous aussi, il dit : que veux-tu que je fasse pour toi ?

Veux-tu que j’améliore ta vie ?

Veux-tu ne plus être seul ?

Grâce à Jésus,, c’est ensemble, en Eglise, en fraternité humaine que nous pouvons lever la tête et partir d’un meilleur pied.

Nous pouvons partir vers l’avenir, tout en étant confiants.

Le Dieu des chrétiens est celui qui nous aller vers le meilleur. Sa parole est vivante, elle est rassurante, elle est positive, elle met en nous des énergies nouvelles.

Sa parole est vie.

Dans un instant, donc, le livre de la vie va être transmis.

Dans un instant, Jésus vient dans le pain et le vin qui deviennent son propre et son propre sang.

Tous ensemble, soyons des porteurs de la bonne nouvelle, des acteurs de la nouvelle alliance,

Soyons missionnaires dans notre monde,

Pour que tout homme, toute femme, tout jeune aient la même chance d’être heureux et d’avoir une existence belle.

Posté par abjc à 12:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur homélie du 30ème dimanche du temps ordinaire année B (avec remise des Evangiles)

Nouveau commentaire