31 octobre 2009

homélie du 29ème dimanche du temps ordinaire année B (avec remise des Evangiles)

ainsi, quelques uns d’entre nous, parmi les plus jeunes, ce soir vont recevoir le livre des Evangiles.

Recevoir ce livre de la nouvelle alliance, du nouveau testament, ce n’est pas rien !

C’est même important

Ce livre de l’évangile, de la nouvelle alliance est précieux.

Il contient une parole, la parole de quelqu’un d’important :

Il contient la Parole de Dieu, la parole de jésus christ., la parole de l’esprit saint qui passent par les mots des premiers amis de Jésus Christ, des apôtres, des évangélistes.

Cette Parole de Jésus Christ nous est donnée comme un cadeau, comme une bonne nouvelle.

Elle nous est donnée et elle demande d’être partagée, diffusée au plus grand nombre possible.

Elle nous permet de mieux vivre, de mieux nous sentir, de mieux de nous réunir, avec Dieu bien sur mais aussi avec tous ceux qui croient, tous ceux qui agissent pour la justice et la paix.

Oui, la parole de Jésus nous fait mieux être,

Elle nous rassemble,

Elle nous guide.

La parole de Jésus nous appelle au bonheur,

La parole de Jésus nous appelle à l’équilibre des choses, à la justice.

Jésus s’adresse à nous comme à des amis. Il veut le meilleur pour nous.

Il s’adresse dans les Evangiles à ses premiers apôtres,

Mais en même temps , il s’adresse à tous les croyants, de tous les siècles, de tous les continents.

La parole que Jésus nous adresse ce soir nous appelle à nous rendre disponibles les uns aux autres.

Le christ, le premier,  est venu pour servir, et non pour être servi.

Bien qu’il soit Dieu,, c’est lui qui se rend disponible, c’est lui qui se penche en premier vers les autres.

Bien qu’il soit Dieu, c’est lui qui se fait le serviteur de tous.

Se faire serviteur des autres est un chemin de bonheur, de joie, de salut.

Jésus n’a pas refusé de donner entièrement sa vie pour que les hommes soient sauvés, pour que toute l’humanité ait la vie éternelle.

Et le christ, maintenant, aussi nous appelle à être simples les uns avec les autres,

A être humbles, à ne pas rechercher les premières places, mais d’avoir une existence tournée vers les autres,

Une vie qui est remplie d’amour les uns pour les autres.

Jésus se réjouit quand nous sommes capables de nous occuper de celui qui va mal, qui est deséspéré, malheureux.

Le chrétien est celui qui a le regard tourné vers Dieu et  vers les autres.

Bien sûr, il prend soin de sa propre personne, mais il donne du temps aussi pour prendre soin de celui qui est proche de lui, de son prochain.

Il donne du temps aussi pour se faire proche de Dieu , par la prière, par le partage de sa Parole.

En ce dimanche, nous cloturons la semaine missionnaire mondiale.

Les enfants, cette semaine, vous avez rencontré l’abbé Eloi, un pretre africain qui est en paroisse à Boulogne sur mer.

Il vous a raconté quelle est la vie dans son pays, dans son continent.

Ce qui est frappant, c’est que :

Avec peu de choses, les gens de là-bas sont heureux. Ils ont une vie simple, mais une vie heureuse.

Mais aussi, ils ont naturellement le cœur tourné vers les autres.

Ils préfèrent se priver et donner ce qu’ils ont à celui qui en a plus besoin.

Parfois, nous sommes loin de ces attitudes :

Nous avons besoin de beaucoup trop de choses pour vivre et qui nous coupent de l’essentiel.

Et nous préférons conserver pour nous plutot que de partager.

Un penseur chrétien a dit :

« Donner, c’est recevoir ».

Oui, on reçoit également quand on sait donner.

On reçoit même beaucoup plus… on reçoit de la considération, de l’amour,

On reçoit du bonheur de voir l’autre heureux parce que l’on vient de donner.

Jésus a donné sa vie, s’est fait serviteur, il est mort et ressuscité pour que nous goûtions au bonheur pour toujours.

A nous maintenant, de donner… du temps, de l’amour, du réconfort aux autres pour qu’ils goutent au bonheur, et que nous aussi, par là, nous soyons heureux, et que nous continuions ensemble le chemin de la vie.

Dans un instant, donc, le livre de la vie va être transmis.

Dans un instant, Jésus vient dans le pain et le vin qui deviennent son propre et son propre sang.

Tous ensemble, soyons des porteurs de la bonne nouvelle, des acteurs de la nouvelle alliance,

Soyons missionnaires dans notre monde,

Pour que tout homme, toute femme, tout jeune aient la même chance d’être heureux et d’avoir une existence belle.

Posté par abjc à 11:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur homélie du 29ème dimanche du temps ordinaire année B (avec remise des Evangiles)

Nouveau commentaire